DANS LA PRESSE

AZADI

L'EXPRESS

Malgré l'horreur de cette expérience martyrisante que nous narre Madame Pakravan, sans cesse la part des choses est toujours énoncée sans manichéisme: chacun a sa blessure mais chacun est aussi contributeur du bonheur de tous. Que cela soit Kian, le fiancé qui l'abandonne, Hossein, l'amoureux nostalgique ou encore l'oncle Djamchid revenu de tout ou la geôlière Mina qui en mourra Il s'agit de ne pas regretter le passé afin d'édifier l'avenir en mieux car "l'Histoire est notre assurance sur l'avenir" (lire la suite)

LE FIGARO

Je décris, à travers des personnages, ces protestations et cette période de juin 2009 où les manifestations contre les élections truquées ont été matées dans le sang. Ce n'était pas le printemps arabe, mais une tentative d'été persan, dans une ambiance bon enfant, qui a tourné court à cause de la répression violente et inattendue. Les manifestants étaient des gens civilisés et non violents, des étudiants le plus souvent, qui ne pensaient pas que l'on pouvait être brutalisé à ce point, d'autant que les élections avaient l'air de bien se passer et qu'un vent de démocratie semblait souffler (lire la suite)

CAUSETTE

Fille du général Hassan Pakravan (numéro 1 de la police politique du Shah de 1963 à 1965 et ambassadeur, notamment en France), Saïdeh a aussi écrit sur la révolution de 1979 dans son livre « The Arrest of Hoveyda ». Amir-Abbas Hoveyda, ami de la famille, est un ancien premier ministre du Shah, tué par les révolutionnaires une semaine après la proclamation de la République islamique. Le propre père de Saïdeh sera lui aussi exécuté à l'issue des mêmes procès expéditifs de 1979, qui ont condamné à mort de nombreux personnages politiques après quinze minutes de jugement (lire la suite)

ACTUALITTE

Inspirée d'une réalité historique récente, les élections truquées de juin 2009, l'histoire qu'elle raconte, sous forme chorale, plonge le lecteur, dès les premières pages, dans une ambiance inhabituelle (imprégnée de nombreux mots persans),  à la fois bouillonnante et exaltée mais aussi pesante et liberticide ; à l'image d'une jeunesse iranienne qui rêve d'émancipation et d'Occident (lire la suite)

DANS LA BULLE DE MANOU

C’est un roman bouleversant de réalisme. Il contient tout un florilège de personnages tous aussi attachants les uns que les autres. Ainsi autour de Raha il y a son père et sa mère très aimants et prêts à tout pour son bonheur. Son oncle Djamchid est revenu en Iran depuis la mort de sa femme après avoir vécu en Amérique et se montre plein de sagesse pour les jeunes qui l'entourent (lire la suite)

CHERRY LIVRES

Azadi est donc le récit du combat d’un peuple mais aussi celui d’une femme décidée à faire valoir ses droits, à faire condamner les sous-fifres de ce système oppressif et par là-même à affronter la douleur, la médiatisation, les jugements, les amis qui lui tournent le dos, les menaces, les insultes, le harcèlement, les questions odieuses des juges (lire la suite)

D'autres personnages prennent la parole, qui nous permettent d'avoir différents avis sur la situation ; il y a Hossein, jeune "Gardien de la Révolution", c'est lui qui ramasse Raha évanouie lors d'une des premières manifestations et la met à l'abri. C'est lui aussi qui sortira Raha de prison une douzaine de jours après son arrestation. Il ne sait pas trop quoi penser au début ; il se persuade que les élections n'ont pas été truquées et que les troubles correspondent à un complot sioniste et des puissances étrangères opposées à la révolution (lire la suite)

LES DEUX BOUQUINEUSES
QUE LIRE BLOG

Un roman très bien détaillé sur la justice iranienne et son système judiciaire mélange d’état et de religion. Une histoire poignante, certainement due au fait que le comportement et la façon de penser de l’héroïne ressemblent tellement à celui d’une jeune occidentale si ce n’est qu’elle est très « humble » (entendez par là, voilée et habillée de façon à ne pas attirer les regards masculins). Une histoire où l’on se rend compte que dans certains pays, le meilleur est passé et certainement pas à venir (lire la suite)

CLIQUE TV

Balloté, le lecteur se retrouve tantôt dans la tête de Kian, le fiancé de Raha, révolutionnaire quand ça l’arrange, tantôt dans celle d’Hossein, fidèle au régime (mais qui, par deux fois, sauvera la jeune manifestante) en passant par les parents qui, fatigués par un débat sur l’impérialisme américain, oublient leurs dispute avec un film de Georges Clooney – ou encore Gita, une amie exilée depuis des années en visite à Téhéran, désormais étrangère à son propre pays (lire la suite)

  • Facebook Social Icon
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

CONCEPTION SITE : ALI NADERZAD